Livres XXe siècle

VICAIRE (Gabriel) et Henri BEAUCLAIR : Les Déliquescences d’Adoré Floupette.

Paris, Crès, Les Maîtres du livre, (15 mai) 1911. In-16, plein box mauve, dos long, tête dorée, couverture et dos. 84 pp. comprenant, en chiffres romains : faux-titre, titre imprimé en noir et en rouge et Avertissement des éditeurs, couverture imprimée sur papier gris vert. -

Première édition avec les noms des auteurs : Vicaire, célèbre pour les Emaux Bressans et Henri Beauclair, né à Lisieux (Calvados) en 1860, rédacteur en chef du Petit Journal. Cette formidable mystification renferme des poèmes : pastiches de Mallarmé (Idylle symbolique etc..), de Gautier, de Verlaine ; le Scherzo prolonge le Sonnet des voyelles de Rimbaud... etcä Deux éditions avaient paru anonymement en 1885. J. F. Jeandillou consacre évidemment un important chapitre à cet ouvrage. On trouve également une longue étude sous le titre Une mystification décadente dans A l’aube du Symbolisme (Noël Richard, Nizet, 1961 qui reproduit, avec des notes, le texte entier et la désopilante préface signée Marius Tapora). Ce volume est le premier de la fameuse collection des Maîtres du livre (sous la direction de Ad. Van Bever). Son format est beaucoup plus petit que celui des très nombreux autres volumes qui paraîtront dans cette collection (11x17cm). Il est illustré par P. E. Vibert. 615 exemplaires sur Arches, seul tirage avec 20 Japon. le notre est un exemplaire sur papier d’arches precisé HC 5 PETITE REMARQUE AU CRAYON PAPIER : le plus rare de la collection