Céramique

Céramiques de Valentine Schlegel

Deux pièces exceptionnelles de Valentine Schlegel, hauteur 58 largeur 65..... très rares .... très belles ....
Quand la galerie Duval en parle : "Valentine Schlegel
née en 1925 à Sète dans une famille de menuisiers-tapissiers. En 1942, elle entre à l’Ecole des beaux-arts de Montpellier. Son tempérament, son talent, sa vivacité la propulsent directement en quatrième année au bout de six semaines. A vingt ans, elle décide de s’installer à Paris « pour la liberté de vie et la liberté d’expression » et choisit de devenir céramiste. Jusqu’en 1954, Valentine Schlegel réalise des carreaux gravés décorés à l’engobe. Régisseur- accessoiriste au festival d’Avignon de 1947 à 1951, elle y rencontre Jean Vilar, qui deviendra son beau-frère, et le peintre décorateur Jean Gischia.En 1950, elle commence à tourner la terre. En 1954, elle réalise ses premières grandes poteries montées au colombin et en 1955, elle participe à l’exposition Abstraction et poteries usuelles à la galerie La Roue avec Elisabeth Joulia. En 1956, elle présente ses nouvelles pièces à la galerie La Demeure, et deux de ses pièces rentrent dans les collections publiques, le Musée d’art moderne de la Ville de Paris et le Musée national d’art moderne. Elle expose alors dans le monde entier ; le Musée de Syracuse à New York et le Musée de Faenza acquièrent ses pièces. Parallèlement, elle débute une carrière d’enseignante en créant en 1958, les premiers ateliers de modelage des moins de quinze ans au Musée des arts décoratifs de Paris.Lorsqu’elle s’installe à Paris dans le quartier d’Alésia, elle commence à travailler le plâtre et en 1959 elle réalise ses premières cheminées qui la conduiront peu à peu à abandonner la céramique."