Mobilier

Chaises, appliques murales de Philolaos, avec documentations ....Parfois signées de sa mains

Philolaos suit les cours de l’école des beaux-arts d’Athènes de 1944 à 1947 dans les ateliers de Michael Tombros et d’Athanase Apartis2. Ce dernier a été lui-même un élève d’Antoine Bourdelle. Après son service militaire entre 1947 et 1950, il se rend à Paris où il entre à l’école nationale supérieure des beaux-arts. Il y suit l’enseignement du sculpteur Marcel Gimond.

C’est dans les années 1960 qu’il commence à travailler avec de nombreux architectes et paysagistes, lui permettant de proposer ses sculptures dans les projets architecturaux et paysagers de ces derniers. En 1963, il conçoit une sculpture-architecture château-d’eau à Valence à l’initiative d’André Gomis, ce qui lui confère l’appellation de « sculpteur des architectes »3.

Il s’exprime en parallèle sur l’acier inoxydable, un matériau qui retient son attention. Une caractéristique de ces rubans d’acier est leur tendance naturelle à vriller en diagonale pour offrir des formes aléatoires et naturelles qui échappent à la rectitude géométrique. Puis il se tourne vers d’autres matériaux, comme la terre cuite, le marbre, le bois tourné et le béton lavé.