Mot du galeriste

L’exposition de Pascal VOCHELET

Drôle de sensations ... le burlesque prend le dessus sur le surréalisme ... l’auteur de ces oeuvres n’aime pas le mot "onirique" .... Il faudra donc se contenter de repérer tous les symboles qui sont récurrents dans son travail ... ne comptez pas sur lui pour vous expliquer ces situations hors normes .... Mais il n’est pas interdit de se construire sa propre histoire ... celle qui serait proche de notre univers ... le sien est secret ... même si il est tellement foisonnant ...

Ses couleurs sont apaisantes du gris tendre , du bleu pastel ... du marron chocolat ... ce n’est pas de ce coté qu’il y a violence .... Même le rose fluo n’altére pas cette ambiance douce de "l’image"...

Le cadrage est primordial ... chaque éléments ne dépassent pas des lignes de constructions bien distinctes .... il y a quelque chose de classique dans cette vision des choses ... Tout est bien "orquestré"

Chiens , carrelages , Venus, soldats, salles d’eau ... avec son lot d’accessoires ... reviennent inlassablement .. pourtant ... que peut on trouver d’étranges de burlesque dans tout cela .... ? Tout se joue dans la juxtaposition de ces éléments ... le chien qui ne nous quitte pas du regard .. il en sait certainement plus que nous ... serait il disposé à partager , ou surveille t il notre réaction